Astuces pour démarrer une entreprise

Accueil » Entreprise
Astuces pour démarrer une entreprise

Les débuts d’une entreprise sont cruciaux et il y a tellement à faire que l’on ne sait pas toujours par où commencer. Il faut donc procéder par ordre et rien de mieux que de rédiger une liste de choses à faire en partant de la plus importante vers l’accessoire. Si entreprendre implique un certain goût pour la prise de risque, celle-ci doit cependant être limitée au maximum afin que l’entreprise nouvellement créée puisse s’inscrire ensuite dans le temps. Mais quels sont les points les plus essentiels ? Nous vous donnons ici quelques conseils.

Étude de marché et implantation

La première chose qui surgit dans l’esprit de l’entrepreneur est l’Idée. Toute entreprise nait en effet d’une idée et il faut donc vérifier qu’elle n’a pas déjà été prise par d’autres et que le marché n’est pas amplement saturé. Même si la concurrence est nécessaire et que chaque concept d’entreprise n’est pas forcément unique, il faudra alors se démarquer des autres. L’étude de marché est conçue pour cela et la mener de manière approfondie est incontournable.

Que vous ayez décidé d’ouvrir un commerce ou de développer une activité nécessitant des bureaux, le choix de l’implantation géographique est ensuite le second point à étudier. Trouver des locaux à louer à St-Jérôme par exemple n’est pas toujours une chose facile car souvent les meilleurs emplacements ont été déjà pris et celui de vos rêves n’est pas disponible.

La recherche du lieu idéal est en outre très chronophage et requiert une bonne connaissance du prix de l’immobilier dans la zone concernée. Pour ces raisons, il est donc préférable de confier sa recherche à un professionnel et cela ne sera pas plus couteux que de s’en occuper tout seul car dans les deux cas des frais d’agence seront à payer. La seule façon de les éviter sera de louer directement auprès du propriétaire.

La phase financière

La seconde étape se focalisera davantage sur l’aspect financier pour déterminer la rentabilité du projet, en général à trois ans d’échéance. L’outil indispensable à créer pour cela s’appelle le business plan (plan d’affaires) et il consiste à effectuer une simulation réaliste du chiffre d’affaires à venir et des coût incompressibles liés à sa réalisation. Il ne se présente cependant pas en deux colonnes mais s’apparente plutôt à un bilan comptable.

Ce document est en outre indispensable pour présenter une demande de crédit auprès d’un organisme financier. Mieux vaut donc là aussi faire appel à un spécialiste si l’on ne maîtrise pas soi-même les techniques comptables et financières.

Enfin, le dernier aspect préalable à tout démarrage d’entreprise consiste à déterminer sous quelle forme juridique va s’exercer l’activité. Souhaite-t-on débuter de manière artisanale ou au contraire créer une structure plus importante dès le départ ? Il faut savoir que toute création d’une société engendrera obligatoirement des frais (rédaction des statuts, enregistrement, comptabilité) mais il en va aussi de la crédibilité de l’entreprise envers ses clients, ses fournisseurs et les partenaires divers.

Il faut donc penser à trouver la structure la plus adaptée à sa situation et qui puisse évoluer dans l’avenir : travaillerez-vous seul ou avec plusieurs associés, ferez-vous appel public à l’épargne, effectuerez-vous des levées de fonds, souhaitez-vous une responsabilité financières limitée ?

Toutes ces questions doivent être étudiées avec soin car un mauvais choix au départ est susceptible d’entraver très rapidement le développement de l’entreprise. Il est important de se faire conseiller, au besoin par un avocat spécialisé dans la création d’entreprise. Des réseaux locaux d’entrepreneurs peuvent aussi fournir des renseignements très utiles.

Une chose est certaine : toutes ces questions doivent être étudiées bien en amont du démarrage de l’entreprise afin que l’activité puisse débuter avec le maximum de sécurité possible.

Dans la même catégorie