Tout savoir sur l’Artemisia Annua

Accueil » Santé
Tout savoir sur l’Artemisia Annua

L'armoise ou Artemisia Annua était utilisée pour traiter diverses affections. Elle était donnée aux femmes lors de l'accouchement pour les aider à délivrer le placenta ou en cas de règles douloureuses. Aujourd'hui, cette plante est principalement utilisée pour réduire la fréquence et l'intensité des migraines.

Origine, habitat et culture

Originaire du Moyen-Orient, l’artemisia annua s'est répandue depuis le Moyen-Âge dans toute l'Europe du Sud-Est et l'Asie mineure. Elle est désormais présente en Amérique du Nord et en Australie. Cette plante pousse dans des endroits inhospitaliers, au pied d'anciennes murailles, le long des routes, etc. Elle a besoin de soleil et pousse dans des sols argileux, bien drainés, riches et basiques.

En Angleterre, les feuilles vertes ont été consommées crues comme anti-migraine et comme remède spécifique contre la fièvre.

Apparence, composition et format

L’Artemisia Annua est une plante vivace de la famille des Astéracées, mesurant entre 70 et 80 cm. La tige est rigide et ramifiée vers le haut, elle possède de nombreuses feuilles jaune-vert de 2 à 8 cm.

Les fleurs sont blanches et peuvent être cueillies entre juillet et septembre. Les feuilles peuvent être récoltées tout au long de l'année.

Elle a une odeur de camphre particulièrement caractéristique lorsque vous pliez les feuilles, ce qui la distingue de la camomille romaine et de la camomille allemande.

On la trouve sous différentes formes : parties aériennes sèches conditionnées en capsules, extrait hydro-alcoolique sec, tisane, teinture mère ou infusion.

Propriétés et effets étudiés

Cette plante, en particulier ses racines, sont un tonique général et ont la propriété d'augmenter l'énergie physique et mentale. Les feuilles et les fleurs sont également utilisées à de nombreuses fins thérapeutiques, comme celles énumérées ci-dessous :

  • Combat le stress et la fatigue physique et mentale grâce à son action revigorante
  • Calme l'esprit et a des propriétés antidépressives
  • Est expectorante donc indiquée en cas de rhume, de grippe et de bronchite
  • Régule les menstruations
  • Réduit les crampes menstruelles en soulageant les crampes d'estomac
  • Soulage les symptômes de la ménopause tels que les bouffées de chaleur
  • Stimule la fonction rénale et lutte contre la rétention d'eau car c'est une plante diurétique et diaphorétique (qui induit la transpiration)
  • Aide à purifier le foie en augmentant la production de bile, ce qui corrige le métabolisme des graisses et améliore les selles
  • Facilite les digestions lentes et lourdes
  • Améliore les coliques
  • Lutte contre les infections, c'est un antiseptique utilisé sous forme d'application locale
  • Purifie le sang et facilite l'élimination des toxines
  • Soulage les étourdissements et les vertiges

L'Artemisia Annua est également très appréciée dans la médecine traditionnelle chinoise. C'est la plante utilisée par les acupuncteurs qui pratiquent la moxibustion, une forme de guérison dans laquelle l'Artemisia Annua est brûlée, soit en forme conique, soit sur une aiguille d'acupuncture.

La thuyone, la toxine présente dans l'Artemisia Annua, est aussi traditionnellement utilisée dans les bières et les vins aromatisés et certains cuisiniers l'incluent comme ingrédient amer dans les plats salés.

Comment prendre de l'armoise

Les infusions sont faites avec des feuilles d'Artemisia Annua séchées (15 grammes de feuilles séchées pour 500 ml d'eau bouillante) et peuvent être prises trois fois par jour pour les crampes menstruelles douloureuses. L'infusion d'Artemisia Annua stimule le flux menstruel, ce qui entraîne une augmentation de la circulation sanguine dans la région pelvienne et l'utérus.

Elle stimule également l'appétit pris en infusion, dans ce cas l'infusion est faite avec 1 ou 2 cuillères à café de feuilles d'armoise séchées et 150 ml d'eau bouillante. Elle est bouillie pendant 5 minutes, puis filtré ou tamisée et bu 2 ou 3 fois par jour avant les repas pour augmenter l'appétit et la digestion.

Dans la même catégorie